Aller au contenu Aller au menu principal Aller au menu outils Aller à la recherche Aller aux liens divers

Mairie de Villemoirieu

recherche

imprimer

ROCHER DE CHAIDE

 
le « risque naturel du rocher de Chaide » situé dans le secteur de « La Cornaz » a été identifié dès 1977. Sur ce piton rocheux des témoins ont été installés pour en surveiller la stabilité. En 1995, une étude était réalisée, suivie de travaux de renforcement en 1996 par une entreprise spécialisée pour les travaux en montagne (RTM).

Il convient aujourd’hui de poursuivre la surveillance du site et pour cela, la Municipalité a récemment repris contact avec la société RTM. Le jeudi 14 novembre dernier, Les habitants du secteur de CHAIDE - LA CORNAZ - LA REYNIERE (côté rocher) ont été invités à une réunion d’information organisée par les élus et animée par M. DUPIRE ingénieur géologue au sein de la société RTM (Restauration des Terrains en Montagne).

LES PRESENTS :

  Les élus : Monsieur le Maire – M. COSSIAUX, premier adjoint – M. BRACCO, troisième adjoint en charge de la Sécurité.
  Service administratif : Mme GUICHERD, DGS – Mme SAUVAJON, secrétaire référente sécurité
  RTM : M. DUPIRE, ingénieur géologue.
  Participants : Une vingtaine de personnes ont répondu à l’invitation

L’exposé de Monsieur DUPIRE (document attaché) a permis d’informer la population concernée sur le contexte, l’historique, la mission confiée à RTM, et sur le planning des actions à mettre en place, ainsi que d’apporter des réponses aux différentes interrogations. La première action à mener est de débroussailler les terrains pour avoir une meilleure visibilité du site et pouvoir accéder jusqu’à la roche. Cette opération sera à la charge de la Commune.

LES QUESTIONS :

Les propriétaires seront-ils prévenus des dates de visite sur leur terrain ? Non, car le plan d’intervention se déroule en fonction de chaque aléa trouvé à la parcelle, ce qui ne permet pas d’établir un calendrier précis, d’autant que la météo est aussi un facteur aléatoire. Toutefois, pour plus de fiabilité, le personnel intervenant disposera d’une lettre de mission signée du Maire.

En cas de minage, le chemin de Chaide à flan de falaise ne risque-t-il pas d’être déstabilisé ? Le minage est le moyen le plus efficace pour enrayer l’aléa, mais vu la proximité de l’habitat, ce moyen ne sera pas utilisé. D’autres solutions seront recherchées. Les arbres, dont un gros chêne, seront-ils abattus ? Oui, il sera nécessaire d’abattre les arbres qui déstabilisent la roche par la progression de leurs racines.

Quel impact sur la sismicité, la Commune étant classée en niveau 3 ? Des relevés et autres paramètres permettront de vérifier la conformité des actions avec le niveau de sismicité.

Quel impact sur les polices assurances ? Aucun, que les travaux soient réalisés ou non.

Les riverains ont-ils constaté des chutes de pierres sur leur propriété ? Oui, pour une habitation en particulier, en pied de falaise, des pierres tombent régulièrement, de plus il a été constaté l’évolution d’une fissure dans la roche sur cette même propriété.

Cette mission sera-t-elle conjointe avec la Commune de Crémieu ? Monsieur le Maire répond par la négative, car les deux communes sont concernées par ce risque, certes, mais pas forcément au même niveau, ni dans la continuité.

En conclusion, Monsieur DUPIRE, précise qu’après l’état des lieux, différentes méthodes seront proposées à la Commune, mettant en évidence les avantages et inconvénients de chacune. RTM assurera son rôle de conseil en aidant la Commune à faire le bon choix. Il donne quelques pistes d’organismes pouvant apporter leur soutien financier dans cette opération.

Monsieur le Maire remercie l’assemblée.

Les documents attachés

Document PDF - 1.1 Mo

 

 Retour à la page précédente  Haut de page

Menu outils

Actualités

Election du Maire

Le 28 mai 2020

La passation de fonction entre Daniel HOTE et Patrick COSSIAUX, nouveau Maire de VILLEMOIRIEU, a eu lieu ce (...)

+ En savoir plus

EMPLOIS D’ETE

Le 26 mai 2020

Ouverture des candidatures [du 26/05 au 12/06] > Jeunes domiciliés sur la Commune, de 16 ans (révolus) à 25 (...)

+ En savoir plus

Voir toutes les actus